L'Iran prêt à "discuter" de la suspension de l'enrichissement

Print
L'Iran est prêt à "discuter" de la suspension de son enrichissement d'uranium, a déclaré mercredi le chef de la diplomatie iranienne, Manouchehr Mottaki, alors que les grandes puissances attendent qu'il dise le 22 août s'il est prêt à suspendre ou pas cet enrichissement.
"Même la proposition de suspendre l'activité d'enrichissement, que nous considérons illogique, peut être discutée dans des négociations", a dit le ministre dans un point de presse, à l'issue d'un entretien avec son homologue malien Moktar Ouane. Les cinq membres permaments du Conseil de sécurité (Chine, Etats-Unis, France, Grande-Bretagne, Russie) et l'Allemagne attendent que l'Iran déclare le 22 août s'il accepte ou pas de suspendre son enrichissement d'uranium, en échange d'une offre de coopération.

.

Nu in het nieuws